Étiquettes

, , , ,

La pierre associée au mois de fevrier est l‘améthyste.

Améthyste 9.33 cts

Améthyste 9.33 cts

Jusqu’au 19 ème siècle où les gisements du Brésil furent découverts l’améthyste était aussi précieuse et chère que le Rubis.

L‘améthyste tient son nom du Grec améphystos : Qui ne peut être saoul.

Le mythe associé à l’améthyste veut donc qu’elle protège de l’ivresse. Les romains lui attribuaient des vertus magiques, elle protégeait des maladies.

Elle était le symbole  des amants et donnait de la force.

L’améthyste est la pierre la plus prisée des pierres du groupe des quartz.

On trouve de l’améthyste dans de très nombreux pays, le Brésil étant le principal producteur.

Les plus belles pierres viennent cependant du Kenya.

L’améthyste du Kenya est d’un superbe violet profond.

Croix épiscopale contemporaine.

L’améthyste était très appréciée au Moyen Age autant en Orient qu’en Europe où elle ornait les reliquaires et les vêtements sacerdotaux.

L’anneau pontifical d’améthyste fait partie du trésor du Vatican.

Symbolisant la tempérance et le pouvoir elle figurait sur les bagues des évêques mais également sur les insignes royaux.Comme sur le spectre de la reine d’Angleterre, et sur celui de la grande Catherine de Russie.

L’améthyste est une pierre très abordable et il semble au premier abord peu intéressant de la synthétiser; si ce n’est que, trouver des pierres de grandes tailles, sans inclusions, de couleurs rigoureusement identiques …et en nombre suffisant est très compliqué.

On trouve des améthystes à partir de 1 € le carat, mais les plus rares peuvent atteindre  25 € le carat.

Angélique Binder pour Serengeti gems