Étiquettes

, , , , , , , , ,

Rubis composite

Rubis composite de 10 carat vendu comme étant une pierre naturelle 70 € sur Ebay

Du « nouveau » dans le domaine du traitement des rubis.
Depuis une dizaine d’années sont apparus sur le marché des rubis couleur « sang de pigeon » (la couleur la plus recherchée et la plus chère), de taille jamais, ou rarement vu.
Le rubis est l’une des pierres les plus chères, du fait de sa rareté.

Quand une très belle pierre non traitée fait son apparition sur le marché, toute la profession est immédiatement au courant.
Alors, quand une avalanche de rubis gigantesques (10 carat et +), a déferlé sur le marché, les rumeurs les plus folles ont courues;

  • Un gisement de rubis, de la couleurs des rubis Birmans, et en quantité extravagante avait été trouvé à Madagascar.
  • La junte Birmane vendait discrètement une partie de ces stocks.

Bientôt, d’autres rumeurs ont remplacées les premières;

  • Des nouveaux traitements, indétectables par les plus grands laboratoires, avaient été mis au point.

En fait un nouveau traitement avait bien été mis au point.

Il améliore de façon très spectaculaire les rubis de Madagascar, et, dernièrement du Mozambique.
Mais ce traitement qui consiste à injecter du verre au plomb (cristal) dans les infractuosités de la pierre, à basse température, fragilise la pierre.
Fort heureusement, elles sont assez facilement détectables.
Antoinette Matlins dans son guide d’achat nous livre quelques pistes:

  • Avec une loupe x10, si vous voyez un réseau de ramification (comme une toile d’araignée ou une empreinte), à la surface de la pierre sous une lumière réfléchie, cela indique une zone où le verre « tient » la gemme.
  • Si voyez, toujours avec une loupe x10 sous une lumière traversante, des bulles  plus ou moins grosses, c’est aussi l’indication d’un rubis composite.
  • Quelque fois du jaune peu apparaitre dans la gemme. Le verre injecté est souvent teinté de jaune, pour faire ressortir la pierre plus rouge.
  • Demandez au vendeur : »Est-ce que cette pierre est un rubis composite au verre , a telle subit des traitements, et lesquels? »
  • Demandez au vendeur d’écrire sur la facture: « Ceci est un rubis authentique, ce n’est pas un composite. » Si vous le sentez hésitant ; il est soit ignorant, soit malhonnête.
  • Dans les deux cas : Fuyez!

Mais surtout si ça à l’air trop beau pour être vrai, c’est que ça l’est !
Les premiers à faire les frais de ces nouveaux traitements ont été, (comme d’habitude quand un nouveau traitement fait son apparition), les bijoutiers
Souvent peu formés en gemmologie, ses derniers sont les premières cibles des escrocs, et, avec eux leurs clients. Suivis de près, par les négociants qui ont vu le prix du rubis chuter dramatiquement.

Les laboratoires ont maintenant réagis et appellent ces rubis: RUBIS COMPOSITES, ou tout du moins: Rubis traité avec le détail du traitement.

Ne pas confondre ce traitement avec d’autres traitements acceptés et acceptables, comme le fait de chauffer une pierre pour améliorer sa couleur, rien n’est ajouté à la pierre, et ce traitement est considéré comme un processus naturel . Une sorte de prolongement de ce que la nature aurait pu accomplir toute seule, avec plus de temps.

Il ne s’agit pas de déconseiller l’achat de rubis composite qui peuvent être une joli alternative pour des budgets restreints, mais juste de connaitre la valeur et la pérennité de la gemme que l’on achète, pour ne pas risquer de regretter son achat. Un rubis traité au verre au plomb, ne doit pas être payé plus de cinquante Euros le carat.

Angélique Binder pour Serengeti Gems

CC